Qui suis-je ?

Ma démarche

Je suis consultante et formatrice en psychologie sociale et environnementale. Mon approche consiste à considérer l’individu comme acteur du changement dans le cadre de la transition environnementale. Je privilégie ainsi les méthodes participatives lors de mes interventions et je mets en place des ateliers participatifs durant les formations que je propose. A mon sens, qu’il s’agisse de changement de comportements ou d’apprentissage, il est toujours beaucoup plus pertinent que le public ciblé soit actif.

Mon parcours

J’ai obtenu mon doctorat de psychologie en janvier 2020 et mon titre de psychologue en septembre 2017.

Je me suis spécialisée dans les interactions individus-environnements. Autrement dit, je m’intéresse aux façons les plus optimales d’encourager et de maintenir les comportements d’adaptation face aux changements environnementaux. J’ai ainsi mené plusieurs études sur les liens entre perception du changement climatique et de ses effets et stratégies individuelles d’adaptation. J’ai étudié différents territoires (Bretagne, Pays de la Loire, Vendée, Santa Marta…)  et plusieurs types de comportements (comportements de mobilité, comportements de protection…), ce qui me permet d’avoir une vision d’ensemble sur la manière d’aborder le changement climatique de manière générale et ses risques de manière plus spécifique.

Par ailleurs, j’apprécie tout particulièrement transmettre des connaissances par le biais d’enseignements, de formations, ou de conférences.

Mes thématiques

Mobilité

Habitat

Risques naturels

Gestion des déchets

Sensibilisation et Méthodes participatives

Energie

Mes publications

  • Guillard, M. (2020). Les déterminants psychologiques de l’adaptation au changement climatique: effets de la distance psychologique, du risque perçu et de l’attachement au lieu. Université de Nantes.
  • Guillard, M., Navarro, O., & Fleury-Bahi, G. (2019). Flooding experience and assessment of climate change: implication of psychological distance, risk perception and place attachment. Psyecology.
  • Lemée, C., Guillard, M., Fleury-Bahi, G., Krien, N., Chadenas, C., Chauveau, E., . . . Navarro, O. (2019). What meaning do individuals give to coastal risks? Contribution of the social representation theory. Marine Policy
  • Navarro, O., Tapia-Fonllem, C., Frajito-Sing, B., Roussiau, N., Ortiz-Valdez, A., Guillard, M., Wittenberg, I., Fleury-Bahi, G., (2019). Connectedness to nature and its relationship with spirituality, wellbeing and sustainable behaviour. Psyecology
  • Guillard, M. (2017). Freins et leviers impliqués dans la pratique des modes actifs et de l’auto-partage : une approche psychosociale. Rapport en collaboration avec l’ADEME.
  • Lamarre, M., Chadenas, C., Chauveau, E., Desse, M., Navarro, O., Krien, N., Fleury-Bahi, G., & Guillard, M. (2016). Percevoir les risques côtiers par la carte mentale : exemple sur le littoral des Sables d’Olonne. Les Cahiers Nantais, 2, 21-29.